EPISODE 113 - 6x08

Episode 113 - 6x08 : Un plan diabolique

Auteur : Fil2001

 

 

Chapitre 1 : W&R.

Los Angeles, appartement de Will.

Sur une musique de Maroon 5 " little of your time ". Deux corps ondulent sous une couette. Des gémissements et crises de fou rire surgissent. Soudain le téléphone sonne. Will sort de dessous les draps et décroche.

W : Oui ?
? : Je sais que vous possédez le manuscrit ! Vos jours sont comptés !
W : Quoi ? Qui êtes-vous ?
?: Rendez-le moi rapidement si vous voulez avoir la vie sauve. Rendez-vous après-demain seul au magasin " Richards " sur la onzième à 18 heures.
W : Vous faites erreur…

La personne raccroche.

Derrière Will, Rachel se rapproche de lui.

R : Que se passe-t-il ?
W : Je suis en danger !
R : Pourquoi ?
W : je ne peux pas t'en parler.


Chapitre 2 : Retour du Nevada.

Los Angeles, de nuit Sydney revient du projet trou noir. Elle appelle Vaughn tout en enlevant sa perruque.

Syd : C'est moi.
V : Alors, comment cela s'est passé ?
Syd : Très bien ! Je vais devoir grandement remercier Margaret car j'ai réussi à pénétrer dans le bâtiment sans encombre. La sphère de Rambaldi est bien là-bas en trois morceaux.
V : Dans quel état d'esprit es-tu ?
Syd : Je suis partagée. D'un côté je suis réjouie de savoir que cet objet soit en sureté au projet trou noir et qu'il soit cassé, de l'autre, le fait de savoir que cet objet existe toujours m'a quelque peu dérangé.
V : Dérangé ?
Syd : Oui… J'ai repensé au Carrousel et sa faculté de réparer un objet de Rambaldi. Et si celui-ci pouvait réparer la sphère ? C'est l'objet ultime de son créateur. Il serait donc logique qu'il ait mis en place un moyen de la réparer en cas de besoin ?
V : Qui chercherait à réparer la sphère ?
Syd : Toute personne connaissant le travail de Rambaldi et cherchant à devenir immortel ! La liste est longue je pense… Les membres de STORM par exemple.
V : Nous devons donc préparer la riposte en traduisant le manuscrit de Guiseppe et en fabriquant le poison anti immortalité. En attendant, le projet trou noir est un des lieux les plus protégé de la planète !
Syd : La preuve ! Cela fait deux fois que j'y pénètre sans autorisation ! Renée et Elena ont aussi réussi à y pénétrer !
V : Oui effectivement.
Syd : Avez-vous eu des nouvelles de Kimberly ?
V : Toujours pas. Demain matin nous avons une réunion à ce sujet. Bien, écoute, rentre rapidement à la maison pour te reposer.
Syd : Oui tu as raison, tous vous revoir et un bon bain me feront du bien. Je t'embrasse.
V : Moi aussi…

Sydney raccroche et appuie sur l'accélérateur.


Chapitre 3 : Mise en route.

Los Angeles, APO.

Dixon rassemble l'intégralité de son équipe, le lendemain du voyage de Sydney au Nevada. Seul John est absent.

D : Comme vous le savez Kimberly a été enlevée par Katya alors qu'elle et John étaient sur le point de découvrir comment elle était sortie de prison. Actuellement John est sous surveillance médicale pour les blessures qu'il a reçues. Sydney et Rachel vous irez à l'entrepôt K-17 pour terminer l'enquête. Je les ai avertis et ils ont déjà préparé les bandes vidéo.
R : Qu'en est-il du système retrouvé sur Vaughn ?
M : Je travaille encore dessus, j'aurai plus d'information très prochainement.
D : Bien ! Katya est donc toujours notre cible principale. De plus nous devons retrouver le Cardinal afin de récupérer le carrousel.
Syd : J'y pense maintenant… Avons-nous des informations sur Adan Lührer (Voir Episode 6x03) et le micro qui avait été placé par John ?
D : Malheureusement, nous restons jusqu'à présent sans résultat. Toutes les conversations de cet homme sont enregistrées et pour l'instant STORM ne l'a pas recontacté.
V : De toute manière, si Peyton fait bien son travail, elle devrait nous mener droit sur Katya.
D : Exact ! Vaughn et Will vous restez ici pour suivre son parcours avec les détecteurs placés sur elle.
W : Très bien !

A la fin de la réunion, Will et Vaughn se retrouvent dans un bureau afin de suivre le parcours de Peyton.

W : Michael, j'ai un souci.
V : Quoi ?
W : Voilà, j'ai reçu un appel anonyme hier par rapport au manuscrit de Guiseppe. Une personne a menacé de me tuer si je ne l'apportais pas demain au magasin " Richards " sur la onzième à 18 heures
V : Quoi ? Personne n'était au courant à part Sydney et toi !
W : Ton père et les membres de l'ordre sont aussi au courant puisque ce sont eux qui ont torturé et tué Daniel Miles !
V : La taupe a probablement eu accès à cette information ! A vérifier tout de même avec Marshall par rapport au système que j'avais dans le doigt. Ecoute je vais aller voir le registre des maisons de sureté de la CIA et tu t'éclipses tout de suite pour y placer ton fils. Ensuite tu reviens travailler ici.
W : Ok bonne idée et pour demain ?
V : Nous allons essayer de découvrir l'identité de l'inconnu qui t'a téléphoné et lui donner un faux. Reviens ici avec le manuscrit et soit des plus discrets. Nous créerons une copie ensuite.
W : Tu ne veux pas parler de cela à Dixon ?
V : Non, je veux éviter que d'autres personnes ne soient au courant de l'existence de ce manuscrit.


Chapitre 4 : Démasqué !

Los Angeles, entrepôt K-17.

Sydney et Rachel se garent devant l'entrepôt. Avant de descendre Rachel hésite puis se décide à parler à Sydney.

R : Euh… Sydney je peux te parler de quelque chose de personnel ?
Syd : Oui bien sûr ?
R : Eh bien voilà… j'ai eu un coup de foudre pour quelqu'un.
Syd : Ah oui ? Je le connais ?
R : Oui… c'est …. Will.
Syd : Sans blague ! Mais c'est génial !
R : J'avais peur que tu ne le prennes mal. Tu le connais depuis tellement longtemps.
Syd : Il est vrai qu'il y a quelques années je serai volontiers sorti avec lui mais maintenant je suis mariée. Bon on se fera un restaurant un de ces soirs.
R : Bonne idée. Bon allez, allons-y.

A l'intérieur de l'entrepôt, elles sont reçues par le responsable et placées dans un pièce de visionnage.

R : Bien nous voilà partie pour la journée !
Syd : Oui, à nous de tomber sur la bonne période. C'était donc il y a un an…

Après quatre heures de visionnage intensif, Sydney tombe sur des extraits de caméra de surveillance très intéressants.

Syd : Rachel regarde… Cet homme a rendu visite plusieurs fois à Katya. On le voit ici… encore là… et ici à nouveau. Il y a fort à parier que c'est lui qui est à l'origine de la libération de Katya.
R : Prenons ces vidéos et rentrons au APO. Tiens, tu as vu, il lui manque une phalange à un doigt !

De retour au APO, Sydney et Rachel diffusent à l'équipe les extraits vidéos.

Syd : Après visionnage, nous avons trouvé que Katya a reçu plusieurs fois la visite de cet homme.

A la vue de ce personnage, Vaughn a un haut le cœur.

V : C'est…. C'est… Jeffrey Blank !
Syd : Quoi !!
V : Celui là même qui m'a incarcéré et torturé au DSR en croyant que j'étais le " gardien ". C'est donc lui qui a fait libérer Katya !!
D : Là c'est un gros problème !
Syd : Pourquoi ?
D : Parce qu'il dirige le DSR et qu'il a une position très puissante. Kendall n'y pourra rien comme il a été rétrogradé. Moi-même je vais être impuissant. Je vais essayer d'en parler Hayden Chase. Vu que notre relation s'est mal terminée…
V : De plus il a accès à tous les travaux de Rambaldi ! Maintenant j'y pense…. Lors de mon interrogatoire, Blank m'a injecté de nombreux produits. C'est forcément à ce moment que l'on m'a placé le système d'enregistrement dans mon doigt.
Syd : Nous venons de découvrir notre taupe ! Jeffrey Blank appartient donc à l'ordre de Rambaldi et il fait équipe avec Katya. Je crois que je viens de comprendre leur plan.
W : Tu peux être plus claire ?
Syd : Katya est à la recherche du Carrousel permettant de réparer un unique objet de Rambaldi, ok ? Quelle était la plus belle invention de cet homme ?
M : Sans hésitation : La sphère d'horizon. Elle permet d'obtenir la vie éternelle !
Syd : Exact ! Et c'est Jeffrey Blank qui la possède au projet trou noir. La sphère est d'ailleurs cassée en trois morceaux. Je l'ai récemment vu de mes propres yeux. (Des regards interrogateurs des membres de l'équipe se font sentir). Leur plan est clair : ils veulent tous les deux obtenir la vie éternelle.
D : Il va falloir observer tous les faits et gestes de Jeffrey Blank.
V : (Vaughn pense soudain au manuscrit qu'il a donné à Will). J'aimerai tout d'abord savoir quelles informations la taupe a réussi à obtenir… En gros depuis quand le système d'enregistrement est actif ?

Dixon se retourne vers Marshall.

D : Marshall as-tu avancé sur le système retrouvé sur Vaughn ?
M : Oui j'en suis venu à bout ! J'ai découvert que le rayon d'émission était limité à quinze mètres. La taupe devait donc régulièrement se trouver à proximité de Vaughn afin de récupérer les informations stockées dessus. Le dispositif ne peut par ailleurs enregistrer que des données provenant d'un disque dur. C'est la version miniature de mon système de la mission à Gerace en Toscane (Voir Episode 1x09)… Je suis jaloux !
V : Comment Blank a-t-il pu m'approcher ?
M : Eh bien c'est très simple ! Il se garait régulièrement à proximité de votre maison. J'ai étudié des relevés satellite et j'ai remarqué qu'une voiture venait tous les deux jours devant chez vous tard le soir. Après vérification le modèle correspond à celui de Jeffrey Blank.
V : Il obtenait donc les informations au compte goutte.
M : Oui, c'est pour cela qu'il n'a pas eu le temps de fournir des informations à l'ordre concernant l'attaque du monastère car Vaughn n'est pas rentré chez lui pendant un long moment (Voir Episode 6x05).
V : Exact !
M : Pour la rencontre entre STORM et le cardinal à Nassau il a du attendre que Vaughn soit chez lui au moment où Dixon l'avait mis au repos (Voir Episode 6x06). Avec le décalage horaire il a réussi à avertir de justesse Katya.
D : Nous pouvons nous estimer heureux que la taupe ait eu accès en différé à certaines informations. Ce système a donc aspiré principalement toutes les informations disponibles sur des disques durs qui ont été à proximité de Vaughn. Toutes nos données sensibles étant enregistrées dans la salle des serveurs, il a eu un accès à un nombre restreint de données. Quelles sont les autres informations que la taupe a pu obtenir ?
V : Celles que j'ai consignées dans mon ordinateur avant que l'on trouve le système dans mon doigt.
Syd : La taupe est donc au courant pour Peyton !
D : Mince ! Il faut dès que possible l'avertir ou la rapatrier. D'autre part il me faut toutes les idées possibles pour contrecarrer Katya et Jeffrey Blank. Nous nous revoyons demain pour élaborer un plan d'action.


Chapitre 5 : Le test

Endroit inconnu, dans une pièce sombre.

Un néon grésille au plafond, illuminant par intermittence une petite salle d'aspect malsaine. Par terre se trouve un matelas sur lequel est allongée Kimberly. Son bras droit est enchainé à un arceau planté dans le mur. La seule issue de la pièce est une porte en acier. De l'autre côté de la porte se trouvent Sark et Jacquelyn qui conversent à voix basse. Peyton est à l'écart dans la salle et discrètement observe son portable qui est en train de vibrer. Elle aperçoit qu'elle à reçu un SMS : " Katya est peut-être au courant - Soyez sur vos gardes ". Derrière elle Sark et Jacquelyn sont en train de parler de Peyton.

J : Comment nous a-t-elle trouvée ?
S : Elle nous l'a dit avant d'arriver ici ! Son explication tiens la route. Je te dis que nous pouvons lui faire confiance. J'ai travaillé avec elle et Sloane.
J : Je ne sais pas… si nous faisons la moindre erreur, Katya se vengera et se débarrassera de nous.
S : Bon écoute nous n'avons qu'à la tester en lui confiant une mission.
J : Oui c'est une bonne idée.
S : Peyton ! Viens voir par là.

Peyton s'approche doucement d'eux.

J : Nous avons une mission à accomplir et nous souhaiterions que tu la réalises afin de nous montrer ta volonté d'intégrer STORM.
P : (un peu surprise) Très bien… En quoi cela consiste ?
S : Nous devons récupérer un appareil pouvant générer des IEM… des impulsions électromagnétiques. Nous savons qu'un appareil est en cours de transfert dans l'état de Californie.
P : J'imagine que ce convoi est cerné de militaire ?
J : Oui effectivement. Néanmoins nous avons soudoyé le conducteur du convoi et prévu une embuscade sur la route. Nous avons réussi à obtenir la copie conforme du camion qui transporte l'appareil. Voici le plan de la zone où nous allons intervenir…

Peu de temps après sur la route 57 à hauteur d'un tunnel. A l'intérieur, sous une couverture se trouve dissimulé un camion de l'armée. Une équipe de STORM, déguisée en personnel de la DDE, s'affaire à placer des barrières et éléments clignotants. Au loin le convoi est en train de s'approcher. A l'extérieur du tunnel, Sark agite un drapeau pour faire ralentir les véhicules. Le convoi est composé de trois camions. A leur arrivée, Sark laisse passer un camion à la fois dans le tunnel.

Garde du 2ème camion : (A Sark) Pourquoi vous nous arrêtez ?
S : Il y a eu un accident à l'intérieur. Nous faisons passer les véhicules au compte goutte. Il y a des débris de partout que nous sommes en train de déblayer. Merci de votre patience.

Alors que le premier camion entre dans le tunnel, Sark fait signe à un camion poubelle de pénétrer à l'intérieur. Dans le deuxième camion, on commence à s'inquiéter.

Dans le tunnel, le chauffeur soudoyé par STORM s'arrête brutalement. Jacquelyn et Peyton se dirigent à l'arrière afin de récupérer l'appareil.

J : (A Peyton) A toi de jouer, débarrasse nous des gardes qui sont à l'arrière !

Deux gardes soulèvent la bâche afin de voir pourquoi leur camion s'arrête. Avant même qu'ils n'aient pu descendre, Peyton surgit et tire froidement deux balles avec son silencieux dans le crâne des deux hommes. Jacquelyn arrive quelques secondes plus tard pour constater la bonne exécution de ses ordres. Ensemble elles cachent les corps, referment la bâche, montent dans le camion et conduisent le véhicule vers la sortie. Au même moment le chauffeur monte dans le camion qui était caché sous la couverture et reprend la route.

J : (A Sark) (Com) Nous avons récupéré le bébé. Ils s'apercevront de la supercherie dans quelques jours. Laisse-nous quelques minutes pour cacher le camion.

A l'entrée du tunnel, après quelques minutes, le camion de poubelle ressort et Sark fait signe au convoi de continuer.

Deux heures plus tard, dans l'entrepôt où est détenue Kimberly.

S : Alors tu vois je ne t'avais pas menti.
J : (A Peyton) J'avoue être impressionnée !
P : Comme je vous l'avais dit, je ne joue pas sur plusieurs tableaux. J'ai toujours été du côté des méchants. Le manque d'affection d'un père y est peut-être pour quelque chose.

Jacquelyn semble surprise par cette dernière phrase. Après avoir chargé l'IEM dans une caisse, elle revient voir Peyton.

J : Toi aussi tu as été abandonnée par tes parents ?
P : Oui, et cela m'a permis de m'endurcir ! Si j'avais pu les retrouver j'aurai retissé des liens avec eux.
J : Ah bon ? Moi j'ai retrouvé uniquement mon père et je le déteste !
P : Pourquoi ?
J : Il m'a abandonné à ma naissance.
P : (qui connait maintenant l'histoire de Jacquelyn au travers du dossier JS72) Ah bon ?
J : …. C'est ce que mon père adoptif m'a dit.
P : Et ton père adoptif… tu le vois encore ?
J : Non je l'ai quitté il y a quelques années. J'en avais marre d'être toujours surveillée et étudiée au sein de l'ordre.
P : L'ordre ?
J : Oui, enfin passons. Depuis j'ai grandi, je me suis endurcie et je suis devenue : " la rose ".
P : Tu sais, on ne sait jamais ce qui pousse certains parents à abandonner leurs enfants. Parfois cela n'a rien à voir avec ce que l'on croit. Je pense que l'on peut toujours pardonner.
J : Oui, on verra. Pour l'instant j'ai d'autres priorités.


Chapitre 6 : Le plan diabolique

Los Angeles - plage de Santa-Monica.

Katya est en train de siroter un cocktail sur la plage. Elle porte une perruque et de grosses lunettes noires afin de passer incognito. Son téléphone sonne.

K : Oui ?
Jo : Je sais qui est la taupe !
K : Ah bon ? Qui est-ce ?
Jo : C'est Jeffrey Blank. Tout le APO est maintenant au courant. Notamment du système d'enregistrement qu'il avait caché dans le doigt de Vaughn.
K : C'est donc comme cela qu'il s'y prenait ? Il n'a jamais voulu me le dire !
Jo : Ecoutez ! C'est ma dernière relance ! Soit vous sauvez la vie de mon fils avec votre sérum avant la fin de semaine et je continue à vous aider, soit j'arrête notre collaboration.
K : Vous n'en ferez rien tant que j'ai votre collègue comme prisonnière ! De toute façon vous n'oserez pas raconter notre relation à votre équipe. Vous seriez jugé pour trahison.
Jo : Vous pensez que mon fils va survivre éternellement ? Comment pouvez-vous jouer à ce jeu ?
K : Ecoutez les choses vont s'accélérer très prochainement et je serai bientôt en mesure de vous récompenser.

Elle raccroche, puis compose le numéro de téléphone de Blank.

K : Le APO sait maintenant que vous êtes la taupe.
Je : Cela devait arriver. Bon ! Je suis de toute manière quasiment intouchable. Je n'ai donc pas beaucoup de temps et nous devons agir vite.
K : Nous devons coordonner l'attaque du projet trou noir.
Je : Votre arme est-elle prête ?
K : Tout devrait être prêt pour dans trois jours.
Je : Et le carrousel ?
K : Je devrai l'obtenir dans peu de temps.
Je : Bien ! Je vous rappelle que lors de l'attaque, nous devrons simuler ma mort afin que je puisse agir tranquillement par la suite.
K : Aucun problème. Cela faisait partie de notre accord. Je vous laisse le soin de tout organiser.
Je : Ne vous en faites pas tout est déjà prêt. J'attends votre feu vert.

Après avoir raccroché son téléphone, Jeffrey se rend dans une salle secrète accessible par son bureau. Il s'approche d'un brancard. Alors que la caméra remonte des pieds à la tête, nous découvrons une main avec une phalange en moins, puis un visage à l'identique de Jeffrey.

Il s'approche de son portable sur lequel il a récupéré les données du système placé sur Vaughn. Après quelques minutes il retrouve le numéro de portable que l'APO a donné à Peyton. Il compose ce numéro…

P : Allo ?
B : Comment va ma demi-sœur ?
P : Jeff ?
B : Salut Peyton, cela fait un moment hein ?
P : Ecoute je ne peux pas trop te parler.
B : je suis au courant
P : Ah bon ?
B : Rappelle-moi sur ce numéro dès que tu peux.

Ils raccrochent.

B : (A voix basse) Maintenant il ne me reste plus qu'à trouver comment me débarrasser de Katya et récupérer le carrousel.


Chapitre 7 : Will

APO fin de journée, Will rejoint Vaughn après avoir mis son fils en sécurité. Il a à la main un colis contenant le manuscrit.

W : Me revoilà avec le manuscrit. Merci d'avoir trouvé une planque pour mon fils.
V : Pas de quoi. Après avoir réfléchi, je pense que Jeffrey Blank n'est pas au courant pour Guiseppe, puisqu'il n'y a aucune donnée enregistrée sur un ordinateur concernant ce sujet. Je suis certain que c'est mon père qui est derrière l'appel anonyme.
W : Ok. Occupons nous de réaliser une copie de ce manuscrit et de préparer un plan.

Dans le bureau de Marshall.

V : Marshall j'aurai besoin de ton aide pour réaliser une copie de ce manuscrit. J'imagine que tu avais déjà réalisé cela pour Sloane au SD-6 ?
M : Oui effectivement mais le processus est long car je dois utiliser une machine à retranscription de matériaux biomoléculaire…
V : … euh passons les détails. Tu peux le faire pour ce soir ?
M : C'est que … euh … j'avais prévu d'aller au restaurant avec ma famille dans deux heures.
V : Marshall, je sais que tu es un rapide et que tout sera fini à temps.
M : Qu'est-ce que vous manigancez tous les deux ? Il n'y a pas eu de réunion là-dessus…
W : … Marshall …. Je suis désolé, mais …
V : (il le coupe) … cet élément pourrait permettre de faire avancer grandement notre course face à STORM. Le problème est que si trop de personnes sont au courant, la vie de Will en dépendra !

Marshall ne sait plus quoi répondre.

M : Ok très bien je vais faire le nécessaire. Vous m'offrez le dessert les gars !
W : Pas de soucis. Merci !

En partant du bureau de Marshall.

V : (A Will) Bien allons préparer un plan pour que demain nous puissions coincer ce mystérieux personnage. (Son téléphone sonne). Oui ?
Syd (tel) : Tu penses rentrer bientôt ?
V : Je ne sais pas, Will et moi attendons des informations de Peyton. Ne nous attends pas.
Syd (tel) : Ecoute je vais manger avec Isabelle et Jack. Ne traine pas trop. Je t'aime.
V (tel) : Moi aussi je t'aime.

C'est au tour du téléphone de Will de sonner.

R (tel) : Will ! Il s'est passé quelque chose de grave ! Je suis devant ton appartement….
W (tel) : Et ?
R (tel) : Il y a eu un incendie !
W (tel) : Rachel revient rapidement au APO !
R (tel) : Quoi ?
W (tel) : Je t'expliquerai.

Dans son bureau, Dixon reçoit un appel de Hayden Chase.

H : Salut Marcus.
D : Salut Hayden, est-ce que tu as eu le temps de lire mon message concernant Jeffrey Blank ?
H : Oui, mais il y a un problème… Je te rappelle que je ne suis plus directrice de la CIA et que j'ai accepté il y a un mois un poste à la maison blanche. Cela a d'ailleurs été le début de notre dispute.
D : Oui je sais, mais j'espérais que tu aies encore la possibilité de m'aider vis-à-vis du DSR.
H : Malheureusement non… enfin je dois encore avoir la main sur les fichiers informatiques. Je pourrai envisager de créer une fausse mutation au DSR afin d'y placer quelqu'un de ton équipe.
D : C'est une excellente idée. Je vais voir qui dans mon équipe peut y aller afin que tu puisses créer une identité adéquate. Je te remercie de ton aide…
H : De rien ! A part ça ? Tu vas bien ?
D : Oui… (Après un petit silence) tu me manques…
H : Oui moi aussi.
D : Dès que j'en aurai terminé avec cette grosse affaire, j'avais pensé que peut-être nous pourrions renouer des liens. J'envisage même de te rejoindre avec mes enfants.
H : Je suis contente. Je vois que tu as réfléchi et que tu es moins égoïste. Je te propose d'en reparler. J'ai un rendez-vous très important qui m'attend aujourd'hui.
D : Je t'embrasse.
H : Moi aussi.


Chapitre 8 : Guet-apens

Los Angeles - dans un port.

Au travers de ces jumelles, Katya observe un magnifique yacht arriver du large. A côté d'elle se trouve une valise. Après que le bateau se soit amarré au ponton où elle se trouvait, un homme très costaud lui tend la main pour la faire monter à bord. Une fois sur le pont, il lui indique la direction à prendre après l'avoir fouillée. D'un pas engagé, elle se rend dans la cabine de pilote où Césario dit " le cardinal " l'attend.

Ka : Ravi de vous revoir !
Cé : Oui nous allons enfin pouvoir poursuivre notre discussion de Nassau.
Ka : Cette fois-ci je suis la seule au courant de ce rendez-vous. Il ne devrait pas y avoir de surprise.
Cé : Installez-vous.
Ka : Bien ! Au téléphone vous m'aviez parlé de quelque chose qui pouvait m'intéresser.
Cé : Je vous avais dit à Nassau que je ne possédais pas le " carrousel ". Eh bien, je vous avais menti. C'était la première fois que je vous rencontrai et j'ai voulu prendre des précautions.
Ka : Je comprends.
Cé : Comme vous le savez peut-être, ma propriété en Allemagne a été détruite. J'y ai perdu beaucoup d'argent.
Ka : Combien en voulez-vous ?
Cé : Je suis prêt à vous vendre cet artefact mais il faudra y mettre le prix.
Ka : Je pense que ceci fera l'affaire ? (Elle ouvre la mallette qu'elle a apportée) Voici deux millions d'euro cash !
Césario : Je vois que nous sommes sur la même longueur d'onde !

Césario fait signe à son garde qui était posté derrière lui, d'aller chercher l'artefact. Une fois seule avec lui, Katya active un système électronique sur sa montre. Un petit tube caché dans la mallette propulse alors une petite fléchette dans le cou de Césario. Ce dernier sent une petite piqûre mais ne semble pas s'en méfier. Soudain sa vision se trouble, il commence à perdre l'équilibre.

Cé : Qu'est-ce que vous…. Aaarrrrgggg !

Césario s'effondre au sol. Katya ferme rapidement la valise et cache le corps de Césario derrière un fauteuil. Les pas du garde se font entendre. Katya vient se cacher derrière la porte d'entrée. Au moment même où celui-ci pénètre à l'intérieur, elle lui envoie en plein visage la mallette. Profitant de l'effet de surprise, elle attrape une bouteille et l'explose sur la tête de son adversaire qui cette fois perd connaissance. Pendant le combat, ce dernier a lâché la boite contenant l'artefact. Katya se précipite dessus, mais à sa grande surprise il n'y a pas de serrure, mais uniquement une zone ronde de la trois centimètres de diamètre. Après quelques instants, elle décide d'y placer l'index de Césario. Un système de scan s'enclenche et relève les empreintes digitales. Soudain la boite s'ouvre et révélant un œuf noir d'environ 50 centimètre de diamètre (Une version supérieure en taille de ce que l'on avait pu voir dans l'épisode 2x09). Après avoir attrapé une nappe dans laquelle elle place l'artefact, Katya déverse plusieurs bouteilles d'alcool et met le feu au bateau. Elle se rend ensuite dans la cabine de pilotage, met en route le moteur et dirige le bateau vers le large. Elle descend ensuite dans le petit bateau de sauvetage. Alors qu'elle regagne tranquillement le ponton, on aperçoit au loin le bateau qui est en train de s'embraser.

Au même moment, à Vienne en Autriche.

Sark retrouve Adan Lührer à la faculté (Voir - Episode 6x03) et enclenche alors le filtrage sur le micro qu'avait placé John.

S : Bonjour Adan, j'ai apporté votre cadeau. (Il lui montre une mallette).
A : Très bien, est-ce que je peux regarder ?
S : Bien entendu (il ouvre la mallette remplie d'argent).
A : Incroyable ! Où avez-vous trouvé cette somme d'argent ?
S : On va dire que mes associés ont un compte bien garni à Marseille (Voir - Episode 6x03) ! Bien, avez-vous les documents ?
A : Oui. Comme je l'ai dit à votre responsable, je travaillais sur le projet très dangereux qui a depuis été abandonné : " Nightingale " (Voir - Episode 4x14). Voici les plans de montage et d'utilisation de cette arme.
S : Merci, voici l'argent.

Après avoir quitté Adan, Sark passe un appel à Katya.

S : Allo ?
Ka : Je t'écoute.
S : J'ai récupéré les documents. Je serai de retour dans 24 heures.
Ka : Très bien.


Chapitre 9 : Danger.

APO - dans la soirée.

Marshall débarque haletant dans le bureau de Vaughn.

M : tenez voici ce que vous m'avez demandé. Allez, je file ! Pas de bêtises hein ?
V : Super ! Merci Marshall.

Peu de temps après Rachel arrive au APO.

R : Will ! Qu'est-ce qu'il se passe ?
W : Calme-toi. Je vais tout t'expliquer.

Calmement il lui explique que sa vie est en danger à cause du manuscrit de Guiseppe. Il lui raconte l'histoire avec Daniel Miles, le père de Vaughn, l'appel anonyme et le plan qu'il prépare avec Vaughn. Rachel reste bouche-bée par toutes ces nouvelles.

R : Je ne comprends pas pourquoi vous n'avez pas mis l'équipe au courant ?
V : Nous voulions ne pas mettre la vie d'autres personnes en jeu. S'il te plait évite d'en parler au reste de l'équipe, nous avons encore une affaire à régler demain.
R : Très bien. Si vous avez besoin d'aide n'hésitez pas.

Le lendemain, après une journée au APO à suivre les détecteurs placés sur Peyton, Vaughn et Will s'éclipsent discrètement et se rendent au magasin " Richards " sur la 11ème à 17H45. Vaughn se cache dans un bar et branche son oreillette pour être en contact avec Will. Ce dernier est en train d'attendre son contact et porte à la main la mallette contenant le faux manuscrit. Soudain une vendeuse l'interpelle.

Vendeuse : Monsieur, votre ami à besoin de vous à l'intérieur. Il est vers la cabine d'essayage au fond du magasin.
W : (surpris) Oh … d'accord je vais le rejoindre.
V : (com) fait gaffe à toi !
W : (com) Ok, il est vers le fond du magasin. Dirige-toi vers la porte de secours.
V : (com) Ca marche.

Will se dirige vers le fond du magasin. Durant son trajet il remarque que le magasin est entièrement vide. Il arrive alors vers la cabine d'essayage.

W : (En direction du rideau de la cabine) Je suis là.
L'homme : Glissez la mallette sous le rideau et reculez !

Will se baisse et fait glisser lentement la mallette sous le rideau. Il arrive juste à distinguer les pieds de l'homme qui ramasse l'objet et l'ouvre. Après quelques minutes…

L'homme : Bien, cela me semble être l'original. Je vous remercie. Si vous tenez à votre vie, disparaissez de ce magasin sans faire de vague.

Alors que Will s'éloigne, il s'aperçoit qu'un laser pointe sur son torse. Il a juste le temps de plonger dans un rayonnage de tee-shirt pour éviter le tir. Au même moment le bruit métallique de la porte de secours se fait entendre et l'alarme du magasin se met en route. Vaughn, positionné au bon endroit, a juste le temps de voir un homme se précipiter à l'extérieur. Il lui envoie un extincteur en plein dans le torse. Ce dernier est sonné et tombe à terre. Vaughn se précipite sur lui et en le plaquant par terre, il remarque un tatouage…

V : Vous possédez la marque de l'ordre ! Où est mon père ?

L'homme ne répond pas

V : Je ne le répèterai pas deux fois ! Où se trouve mon père !

L'homme semble avaler quelque chose.

V : qu'est-ce que vous avalez ?... non !!! Espèce de lâche !

Quelques secondes plus tard, les yeux de l'homme se ferment lentement. Il décède dans les mains de Vaughn.

De son côté Will se relève et remarque que c'est la vendeuse qui lui a tiré dessus. Elle est d'ailleurs en train de se rapprocher de lui. Will attrape un mannequin en plastique et profite de l'effet de surprise pour le projeter sur elle. En tombant la vendeuse lâche son arme. Will lui saute dessus et commence à la rouer de coup. Dans le combat, elle arrive tout doucement à récupérer son arme. Will s'en aperçoit et lui attrape la main afin de dévier la trajectoire. C'est un rapport de force entre les deux personnes. Will arrive tout doucement à retourner l'arme contre son adversaire. Soudain des vigils entrent armés dans le magasin. Se voyant perdue, la femme se suicide en appuyant sur la gâchette. Will lève les mains.

W : (aux agents) je suis un agent de la CIA ! Cette femme a voulu me tuer. Un autre suspect a pris la fuite par la sortie de secours.

Après avoir montré son badge, Will rejoint Vaughn et aperçoit le corps inerte de son maître chanteur.

W : Merde ! Toutes nos pistes s'envolent !
V : J'en ai bien peur. Je dois absolument retrouver mon père.
W : Vaughn j'ai failli me faire tuer dans le magasin ! Il est grand temps d'en parler aux autres.

De retour au APO, un comité d'accueil les attends : Dixon, Sydney, Rachel et Marshall les attendent au bout du couloir. Ils continuent leur marche en direction des membres de l'équipe.

D : Nous sommes au courant de vos récents exploits. Nous aimerions avoir des détails !


Chapitre 10 : Assemblage de l'arme

Endroit inconnu, dans l'entrepôt.

L'équipe de STORM se retrouve au grand complet.

J : Katya je te présente Peyton. Nous l'avons récemment recrutée.
Ka : Qui est-elle ?
S : Nous formions une équipe avec Sloane et Irina. Elle s'est échappée de prison récemment.
Ka : Ok, une alliée de marque on dirait.
J : Oui, elle nous a bien aidés à Dubaï. Nous avons pu tester sa loyauté il y a deux jours pour la récupération de l'IEM.
Ka : Ok, je vous crois. Allez, trêve de bavardage, nous avons une arme à confectionner. Voici les plans que Sark a obtenus. Ils détaillent l'assemblage de l'arme appelée " Nightingale ".

Dans l'atelier se trouvent différents appareils électriques, des baies de commandes, des câbles. On y retrouve aussi la bobine que STORM avait volée (Voir - Episode 6x02). Chacun se change et enfile une combinaison de travail. Peyton et Jacquelyn se chargent des raccordements électriques, Katya et Sark de l'assemblage des parties mécaniques.

P : (à Katya) Mes connaissances en électronique sont faibles, j'espère que tu es plus forte que moi.
J : Pas de problème, j'ai suivi une formation pendant mon adolescence. Tiens, passe moi le multimètre je dois vérifier une tension.
P : Le voilà… Tu sais quand cette arme va servir ?
J : Très prochainement. Nous sommes généralement mis au courant à la dernière minute par Katya.
P : Je ne sais pas combien de temps je resterai avec vous.
J : Tu comptes partir prochainement ?
P : Eh bien, disons que je suis actuellement recherchée. Le temps de me refaire un peu d'argent et ensuite je referai ma vie et fonderai une famille. Nous exerçons un métier à risque et j'ai eu le temps de réfléchir en prison.
J : J'imagine… tiens branche ce fil ici, pendant que je positionne ce câble.
P : Je souhaite tellement avoir un enfant. (Elle note que Jacquelyn est interloquée par cette dernière phrase)… Et toi, tu ne souhaites pas avoir un enfant avec Sark ?
J : Ecoute… c'est un sujet délicat… J'ai déjà eu un enfant…
P : Ah bon ? Où est-il ?
J : C'est bien le problème. Bon je vais te révéler un secret personnel. Il y a 15 mois, j'ai été kidnappée, puis mise enceinte artificiellement. Après l'accouchement, mes kidnappeurs m'ont relâchée et je suis tombée gravement malade.
P : Quoi ?? (Faisant semblant d'être surprise) Mais qui a fait ça ?
J : Eh bien je n'en sais rien. Je n'ai jamais pu savoir qui m'avait enlevé. J'étais enfermée 24 heures sur 24, je n'ai jamais vu personne.
P : C'est une histoire de fou tout ça ! Tu es toujours malade ?
J : Non j'ai été guérie… grâce à mon père biologique.
P : C'est super ça ! Et même après ça tu ne veux toujours pas le revoir ?

Jacquelyn n'a pas le temps de répondre que Katya les interrompt.

K : J'aimerai que vous vous focalisiez un peu plus sur votre travail ! Tout doit être prêt pour dans trois jours. Peyton vient nous aider, nous avons besoin de toi.

Elle abandonne Jacquelyn songeuse. Un peu plus tard dans la soirée. Peyton arrive à s'éclipser à l'extérieur du bâtiment et passe un appel à Jeffrey Blank.

P : C'est moi.
B : Comme je te l'ai dis toute à l'heure je suis au courant de tout. J'ai besoin de toi pour un service.
P : Je t'écoute.
B : Tu dois m'aider à tuer Katya et à récupérer un objet qu'elle possède.
P : Pourquoi ?
B : Ecoute… Et si je te promettais la vie éternelle, cela te plairait ?
P : (Peyton reste bouche bée)… Euhh… tu as récupéré la sphère que possédait Irina ?!
B : En quelque sorte. L'objet que possède actuellement Katya s'appelle le Carrousel. Je ne sais pas à quoi il ressemble malheureusement.
P : je vais essayer de fouiller discrètement.
B : Maintenant prend soin de toi, essaye de ne pas lever de soupçon à la fois du côté du APO et de STORM. On se tient au courant.

Après avoir raccrochée, elle reste pensive et décide de ne pas informer le APO de sa journée


Chapitre 11 : Tout se complique

APO - Los Angeles.

Dixon a rassemblé toute son équipe.

D : Bien ! Vaughn nous t'écoutons.
V : Voilà je souhaite tout d'abord m'excuser de ne pas vous avoir mis tous au courant. Je vais vous révéler un secret que j'ai gardé afin de tous vous protéger. Les récents évènements font que je suis obligé de vous mettre dans la confidence. Il y a quelques mois Will et moi avons rencontré à Prague, Daniel Miles. Cet ami nous a donné un manuscrit qui avait appartenu à Guiseppe Rambaldi le frère de Milo. Ce document renferme la description d'un élixir permettant d'annuler l'immortalité prodiguée par l'horizon. Depuis Daniel Miles a été tué par l'ordre magnifique et ma vie et celle de Will ont été menacées. J'ai même été avec Sydney séquestré chez moi par mon père. Will a vu sa maison détruite et hier….

Le reste de l'équipe est très attentive.

W : Même si nous avons stoppé bon nombre de personne de l'ordre à Sienne, il en reste encore en circulation comme nous l'avons vu hier. Parmi les plus actifs : Bill Vaughn, Katya Derevko et peut-être Jeffrey Blank. Je pense que nos vies et celles de nos familles sont en grand danger. Kimberly en a déjà fait les frais.
D : Pour Kimberly je ne pense pas que ce soit lié au manuscrit de Guiseppe, mais plutôt à Katya. Nous n'avons pour l'instant toujours aucune information. Elle pourrait être à l'endroit où se trouve Peyton, mais nous attendons de ces nouvelles avant d'entreprendre quoi que ce soit. Vaughn que penses-tu faire du manuscrit ?
V : Il renferme une arme redoutable. Si nous parvenons à fabriquer l'élixir de Guiseppe, nous aurions en notre possession une vraie arme contre Sloane et STORM. Le seul problème est qu'il nous faut un traducteur !

La conversation est interrompue par un appel sur le portable de Dixon.

D : Oui ?... quoi ? Le corps de… (Le visage de Dixon montre une certaine déception).

Toute l'équipe tremble en pensant qu'il s'agit de Kimberly. Dixon raccroche…

D : Je viens d'apprendre qu'un corps a été repêché aujourd'hui au large de Los Angeles suite à l'incendie d'un yacht. La victime est Césario dit " le cardinal " !
Syd : Katya ! J'en suis certaine ! STORM possède le carrousel ! Il faut absolument tout faire pour que Blank et Katya ne se croisent.
D : J'ai réussi à parler avec Hayden Chase. Elle ne peut plus grand-chose puisqu'elle n'est plus à la tête de la CIA. Par contre elle a la possibilité de créer une fausse mutation au DSR. Le problème est que la personne sera isolée à l'intérieur du projet trou noir. Est-ce qu'il y a un volontaire ?
M : Je veux bien me porter candidat.
Syd : Marshall ! Tu n'es pas sérieux ! Non, il faut quelqu'un d'autre !
M : Avec mes connaissances en électronique et en informatique je suis la meilleure personne pour aller là-bas. Sur place je pourrai composer avec ce que je trouverai.
D : Très bien, dès que je reçois les informations de Chase tu te prépareras. En attendant, je veux que toutes vos familles soient placées à l'abri au APO. Nous reprendrons notre travail demain concernant Peyton, le manuscrit et STORM.

Un peu plus tard, l'épisode se termine par une série de plans sur une musique de " all at once " de Jack Johnson.

Plan 1 : Sydney et Vaughn arrivent au APO avec Jack et Isabelle.
Plan 2 : Will arrive au APO avec Rachel et Aaron.
Plan 3 : Carrie et les enfants de Marshall arrivent au APO.
Plan 3 : Dixon observe ses enfants qui sont en train de jouer dans son bureau. Son ordinateur indique qu'il a reçu un e-mail d'Hayden. Sur celui-ci on y trouve un dossier concernant la fausse mutation au DSR.
Plan 4 : John revient dans les bureaux du APO après plusieurs jours de soins pour sa blessure à la tête.
Plan 5 : Marshall est pris en charge par des agents. On essaye des prothèses dentaires et oculaires.
Plan 6 : Dans sa cellule, Sloane est soucieux. Il attend des nouvelles de Peyton.
Plan 7 : STORM assemble la machine. Peyton est observée de loin par Katya alors qu'elle discute avec Jacquelyn.
Plan 8 : Kimberly essaye tant bien que mal à trouver le sommeil dans sa cellule.

La musique s'arrête.

Dans sa pièce secrète, Jeffrey Blank regarde son double sur le brancard et lui injecte un liquide… Son téléphone sonne.

K : L'attaque aura lieu dans trois jours à 14 H. L'IEM servira à anéantir le bâtiment du projet trou noir au niveau de toute la partie sécurité. Mon arme servira à tuer toutes les personnes se trouvant à l'intérieur du bâtiment.
Je : Très bien ! Je disparaitrai juste avant…

A suivre...