EPISODE 112 - 6x07

Episode 112 - 6x07 : Le Carrousel

Auteur : Fil2001

 

 

Chapitre 1 : Cauchemar.

Los Angeles, maison de Sydney et Vaughn.

Sydney est dans son lit. Elle semble très agitée et perturbée par un cauchemar. Dans son rêve elle se trouve à Hong-Kong le jour de la mort de sa mère. Irina est sur le dôme de verre et essaye de récupérer la sphère d'horizon.

Syd : Le verre ne tiendra pas. Tu dois reculer. (Irina continue à avancer sur la dalle de verre pour récupérer la boule sans écouter sa fille). Maman. Tu peux y arriver. Donne-moi ta main.
I : Je suis désolée Sydney.
Syd : Maman, recule!

Il est trop tard le plafond cède et Irina chute dans le vide. Soudain la conscience de Sydney passe dans le corps d'Irina. Elle voit ce qu'Irina a vécu dans les dernières secondes de sa vie. La chute semble durer une éternité. Des débris de verre tombent en même temps qu'elle. Elle essaye de tendre la main pour attraper la sphère d'horizon qui semble flotter dans l'air. Soudain, c'est le choc brutal avec le sol. Alors que ces yeux se ferment, sa tête pivote et a juste le temps d'observer la sphère qui touche le sol et se brise en plusieurs morceaux.

C'est l'électrochoc, Sydney se réveille soudainement en prenant une inspiration puissante comme si elle manquait d'air. Instinctivement elle se relève dans son lit et réveille Vaughn au passage. Sydney semble complètement sonnée et des larmes coulent sur ses joues.

V : Qu'est ce qui se passe ? Tu m'as fait peur !
Syd : (en reprenant son souffle) J'ai fais un cauchemar. J'ai vécu la mort de ma mère, comme si j'étais dans son corps !
V : Eh bien cela devait être intense ! Viens dans mes bras, tout ira mieux.

Le lendemain matin, Sydney rejoint Vaughn qui prépare le petit déjeuner.

V : Tu vas mieux ?
Syd : Oui je me remets de cet affreux cauchemar. Vaughn tu te souviens lorsque tu m'as rejoint sur le toit le jour de la mort de ma mère ?
V : Oui bien sur. Il y a eu une étoile filante au-dessus de nous alors que nous nous embrassions.
Syd : Oui… enfin… non je ne voulais pas parler de ça. Te souviens-tu de la sphère d'horizon ?
V : Oui pourquoi me poses-tu cette question ?
Syd : Pendant mon rêve, je l'ai vu tomber et se casser à côté de ma mère.
V : Et ?
Syd : Je me demandais qui l'avait récupéré ?
V : Je crois qu'une équipe du DSR s'en est chargée pourquoi ?
Syd : Je voulais juste savoir si cet objet était inutilisable.


Chapitre 2 : Horizon.

APO.

Sydney se rend au bureau de John.

Syd : Bonjour John, comment vas-tu ?
Jo : Très bien, je suis ravi d'avoir réintégré l'équipe.
Syd : J'avais une question à te poser. Est-ce que tu connais l'artefact de Rambaldi appelé la sphère d'horizon ?
Jo : C'est ce qui a permis à Sloane de devenir immortel ?
Syd : Effectivement. Je voulais savoir ce que cet artefact est devenu ?
Jo : Ecoute dans mes souvenirs c'est le DSR qui a récupéré la sphère.
Syd : Mince !
Jo : Quel est le problème ?
Syd : Jeffrey Blank (Voir Episode 6x04) !
Jo : Ah oui j'avais oublié la mésaventure avec Vaughn et le portrait. Attends j'ai une idée ! Je te propose de contacter Margaret, mon ancienne secrétaire, afin qu'elle te donne de plus amples informations.

John se lève et ferme la porte de son bureau. Il appelle ensuite Margaret.

Jo : Margaret ?
Ma : Oui bonjour M. Bristow !
Jo : Je vais de nouveau faire appel à vous (Voir Episode 6x04) !
Ma : Je vous écoute.
Jo : Voilà je suis avec Sydney, ma nièce.
Ma : Oh ! Enchantée Mme Bristow.
Syd : Moi de même.
Jo : Sydney souhaiterait savoir ce qu'est devenue la sphère d'horizon qui a été retrouvée à côté du corps de sa mère.
Ma : Alors, comment vous dire… la sphère n'est plus vraiment une sphère…
Syd : C'est à dire ?
Ma : Eh bien, la sphère a subit une chute de plusieurs mètres et elle s'est brisée en trois parties. Elle a été longuement analysée. Des procédés de collage ont été tentés mais rien n'a marché. Actuellement les trois morceaux ont été transférés dans la salle principale du projet trou noir situé dans le Désert du Nevada. Chaque morceau est en sécurité dans une enceinte ultra protégée.
Syd : Serait-il possible que je puisse pénétrer dans cette salle ?
Ma : L'accès est très réglementé et l'endroit ultra confidentiel. Le Lot N°45 a déjà été volé il y a quelques années (Sydney repense au jour où elle avait pénétré dans cette salle et quelle avait volé le cube avec l'inscription " Irina " dessus - Voir episode 3x16). Je vais voir ce que je peux faire.
Jo : Merci Margaret, je vous suis maintenant doublement redevable !
Ma : Attendez, je n'ai encore rien fait. Je vous tiens au courant.
Syd : Merci.


Chapitre 3 : Mission Dubaï (1/4).

APO, un jour plus tard.

Dixon rassemble une partie de l'équipe : Rachel, Will et Marshall

D : Plusieurs priorités se présentent et je vais devoir diviser l'équipe en trois afin de troubler notre taupe et peut-être de la démasquer. Seuls nous quatre sommes au courant de cette mission. Rachel et Will vous allez partir immédiatement dans les émirats arabes unis à Dubaï. Vous serez en contrôle radio avec Marshall et moi.
M : (il fait apparaitre un visage à l'écran). Raphaël Nunez est un terroriste brésilien. Echelon nous a transmis des informations concernant un possible contact avec STORM. En effet, il serait en possession d'un gaz hautement toxique contenu dans un container métallique sous pression.
D : Rachel et Will votre mission est simple : Appréhender Nunez avant qu'il n'entre en contact avec STORM. Un informateur sur place a pris en filature Nunez près de Deira proche du centre ville de Dubaï.
M : Pour information, Deira est un chantier immense où se construit un immense palmier artificiel habitable. Il sera plus grand que l'île de Manhattan et couvrira une aire plus grande que Paris ! Ne vous y perdez pas ! La poussière, les machines et les hommes, font de ce lieu un endroit idéal pour les tractations frauduleuses de STORM.
W : Très bien après notre aventure dans les caraïbes, plus rien ne nous effraye.
R : Tout à fait ! Allons-nous préparer.


Chapitre 4 : Interrogatoire de Sloane.

APO, trente minutes plus tard.

Dixon rassemble la deuxième partie de son équipe : Sydney et Vaughn.

V : Pourquoi sommes-nous que trois ?
D : Comme je l'ai dit aux autres, plusieurs priorités se présentent et je profite de cette occasion pour essayer de brouiller les pistes de notre taupe. Seuls nous trois sommes au courant de la mission dont je vais vous parler.
Syd : Très bien !
D : Cela fait maintenant plusieurs semaines que Sloane est incarcéré dans nos locaux et je pense qu'il est grand temps de se servir de lui. Je propose un interrogatoire concernant les sujets suivants : STORM, l'ordre de Rambaldi, le Cardinal, sa fille Jacquelyn et le Carrousel.
Syd : Crois-tu qu'il se livrera facilement ?
D : Nous devons être très diplomate et… peut-être accepter certains compromis.
V : Tels que ?
D : Lui accorder certaines faveurs.
V : Chaque fois que nous avons fait cela, il en a profité pour faire passer ses intentions personnelles en premier.
D : Je le sais, mais nous n'avons pas le choix. On se retrouve dans une heure dans sa cellule.
V : Je suis tout de même contre le fait de l'utiliser après tout ce qu'il nous a fait !
Syd : (Elle attrape Vaughn à l'écart) Ecoute… Il m'a aidé à sauver notre fils Jack (Voir - Episode 6x03). Je vais y aller seule…

Une heure plus tard, Sydney pénètre dans la cellule de Sloane. Vaughn et Dixon l'observent derrière une vitre sans teint.

S : Sydney ! Que me vaut cette visite impromptue ?
Syd : Sloane je souhaitais vous posez quelques questions.
S : Après m'avoir piégé, tu veux que je t'aide ? Certes c'est plus propre que le tombeau de Rambaldi, mais je suis à nouveau enfermé… pour l'éternité ?
Syd : Ecoutez, en fonction de votre coopération nous pourrions envisager certaines possibilités…
S : Lesquelles ?
Syd : Un peu plus de liberté, une cellule plus spacieuse, la possibilité d'aller à l'extérieur…
S : Tu sais, la chose principale qui me motiverait, serait de revoir ma fille et de vivre avec elle. En dehors de cela je ne vois pas ce qui pourrait me pousser à t'aider. Tu peux toujours me poser des questions, suivant mon humeur j'y répondrai.
Syd : Très bien, que pouvez-vous me dire sur l'ordre de Rambaldi ?
S : Je pense que tu sais déjà tout. C'est une organisation secrète qui a vu le jour suite aux prédictions d'un prophète qui a vécu il y a 500 ans nommé Milo Rambaldi. L'ordre cherche à trouver et rassembler son œuvre. Les membres les plus intègres sont chargés de protéger ses créations. On peut les reconnaitre grâce à un tatouage dans leur main représentant l'œil de Rambaldi. Des criminels utilisent ce symbole pour infiltrer l'ordre. Vous en connaissez une… Anna Espinosa !
Syd : Avez-vous fait partie de cet ordre ?
S : Non je suis leur pire ennemi !
Syd : Connaissez-vous les dirigeants de l'ordre ?
S : Non.
Syd : Vous mentez !
S : Comme je te l'ai dit précédemment je ne vois pas pourquoi je vous révèlerai tout ce que je sais.
Syd : Peu-importe… connaissez-vous le Cardinal ?
S : J'en ai déjà entendu parler, mais je n'ai jamais traité avec lui.
Syd : Que savez-vous de STORM ?
S : Hormis que ma fille a rejoint ce groupe de terroriste, je n'en sais pas plus.
Syd : Soutenez-vous que vous n'avez jamais participé aux actions de STORM ?
S : Jamais !
Syd : Avez-vous été en contact récemment avec Katya Derevko ?
S : Elle n'est pas en prison ?
Syd : Non, elle s'est échappée ! Répondez à ma question !
S : Non. De toute façon, nous n'avons jamais été en très bons termes ! Nous nous sommes affrontés plusieurs fois pour mettre la main sur " le passager ". Je crois qu'elle n'a jamais supporté d'apprendre que j'étais le père de Nadia.
Syd : (Essaye de calmer le jeu) Tout à l'heure vous me parliez de votre fille Jacquelyn ? Tout le monde l'a croyait morte il me semble ?
S : Moi le premier. J'étais tellement content de la revoir lorsqu'elle et Sark m'ont déterré. Mais elle est devenue une tueuse sans âme…. La Rose… Si seulement je pouvais la raisonner. Je ne ferai pas la même bêtise qu'avec Nadia.
Syd : (profite de ce moment un peu plus détendu pour revenir à la charge) Avez-vous entendu parler d'un artefact appelé " le carrousel " ?
S : (son regard montre un certain étonnement) Comment avez-vous eu connaissance de cet artefact ?
Syd : Peu importe. Que savez-vous ?
S : Sydney, il va falloir faire un effort sinon je ne dirai rien…
Syd : … Très bien… Donnez moi un instant je vais voir ce que je peux obtenir.

Alors que Sydney se dirige vers la porte, Sloane reprend la parole :

S : Sydney attends ! Je te propose de te livrer le grand secret du " carrousel ". Mais à une condition : comme je suis condamné à être enfermé, je souhaite que le APO accepte de libérer Peyton pour retrouver ma fille.
Syd : Peyton ???
S : Oui tu m'as bien entendu, Peyton ! Je me suis allié avec elle pendant un temps et je pense qu'avec son tempérament elle arrivera à raisonner et ramener ma fille.
Syd : C'est ridicule ! Même si cela marche, qu'est-ce que cela vous apportera ?
S : Au moins je serai moins seul, en espérant qu'elle sera emprisonnée à proximité de ma cellule.
Syd : C'est pathétique !
S : Réfléchissez ! Le secret du " Carrousel " est immense. Vous trouverez bien un moyen de tracer Peyton une fois libérée.

Sydney ne sait plus quoi répondre. Elle sort de la cellule et rejoint ses collègues.

D : Bien, nous voilà coincé avec ce marché.
V : Je vous l'avais dit, attention à ne pas tomber dans son jeu.
Syd : Nous pouvons toujours placer un traceur sur Peyton et lui expliquer les règles du jeu. Sa sortie est uniquement limitée à la recherche de Jacquelyn. Une fois qu'elle l'aura ramenée au APO, sa récompense sera d'accéder à une cellule plus confortable et la possibilité de voir sa famille, rien de plus.
V : Elle trouvera un moyen de supprimer le traceur.
Syd : Marshall peut rendre le traceur inaccessible. Nous devons prendre ce risque pour contrer Katya et STORM. Si le secret du carrousel est si grand je pense que le jeu en vaut la chandelle.
D : Je vais voir ce que Marshall peut nous concocter. Je dois aussi aller voir John et Kimberley.


Chapitre 5 : L'enquête sur Katya (1/2).

APO, Trente minutes plus tard.

Dixon rassemble la dernière partie de son équipe : Kimberly et John
K : Pourquoi sommes-nous que trois ?
D : Comme je l'ai dis aux autres, plusieurs priorités se présentent et je profite de cette occasion pour essayer de brouiller les pistes de notre taupe. Seuls nous trois sommes au courant de la mission dont je vais vous parler.
Jo : Je pense que c'est une très bonne idée !
D : Comme vous le savez, nous avons découvert que Katya Derevko s'est échappée de sa prison. Elle est maintenant à la tête d'un groupe terroriste nommé STORM et elle a infiltré les rangs de l'ordre magnifique de Rambaldi. Votre enquête va consister à retrouver comment Katya est sortie de prison. Vous devrez être des plus discrets.
K : Très bien. Où était-elle détenue ?
D : Elle était emprisonnée à la CIA en Californie. Il y a quelques années, elle avait aidé Jack à retrouver sa sœur Elena (Voir Episode 4x20). Il lui avait promis en échange de l'aider à la libérer. Je ne sais pas s'il avait tenu sa parole.

Deux heures plus tard à Langley.

Kimberley et John pénètrent dans l'enceinte du bâtiment et sont escortés dans la zone d'incarcération. Sur les lieux, Kimberley s'adresse au responsable.

K : Bonjour, agents Kimberley Knight et John Bristow. Monsieur Dixon nous envoie.
Resp : Oui je suis au courant veuillez entrer dans ce bureau.
Jo : Alors que pouvez-vous nous dire sur Katya Derevko ?
Resp : Comme je suis arrivé ici il y a 3 ans, ce nom ne me disait rien à première écoute. J'ai donc effectué des recherches pour découvrir qu'il y a six ans un certain Jack Bristow a demandé son transfert à Monterrey dans un complexe spécialisé de détention.
K : C'est-à-dire ?
Resp : C'est une prison " améliorée ", permettant aux prisonniers ayant apporté leur aide, de terminer leur peine dans un endroit décent. Dans son cas sa peine était de 30 ans.
K : Bien il ne nous reste plus qu'à aller là-bas. Je vous remercie pour ces informations.

Sur la route en direction de Monterey.

K : Encore 200 km à faire….
Jo : Oui, c'est long, mais nous pourrons visiter Monterey ce soir. C'est un endroit magnifique.
K : Ah oui ?
Jo : C'est la ville de l'écrivain John Steinbeck.
K : J'ai adoré " des souris et des hommes " (ses yeux commencent à se remplir de larmes).
Jo : Que se passe-t-il ?
K : C'était un livre que me lisaient mes parents lorsque j'étais petite…. Mes parents sont décédés dans un accident de voiture lorsque j'avais onze ans.
Jo : Je suis désolé.
K : Ce n'est rien, un petit coup de blues.
Jo : Ecoutez je vous propose de faire une pause… tenez là-bas il y a un café en bord de route.
K : Bonne idée cela nous fera du bien.

Une fois à l'intérieur. Ils commandent deux cafés et continuent leur discussion.

Jo : Et depuis la mort de vos parents ? Comment êtes-vous arrivée à la CIA ?
K : J'ai été élevée par ma tante qui m'a toujours poussé à aller le plus loin possible dans mes études. J'ai obtenu de très bons scores à l'examen d'entrée à la CIA.
Jo : Vous avez dû obtenir d'excellents résultats pour avoir été recrutée au APO.
K : Oui effectivement. J'ai aussi fait passer ma carrière avant ma vie privée.
Jo : Vous vivez… seule ?
K : Oui, toujours en quête du prince charmant. J'aimerai tellement avoir des enfants. Et vous, vous avez des enfants.
Jo : Oui j'ai un fils … il s'appelle Matthew.
K : Ah bon ? Je ne savais pas. Il faudra me le présenter un de ces jours.
Jo : Oui (gêné) … bien entendu…. (Son téléphone sonne. En s'apercevant de l'appelant il s'éloigne de la table).

Jo : Qu'y-a-t-il ?
K : Je venais aux nouvelles par rapport à votre enquête me concernant.
Jo : Nous sommes actuellement en route pour Monterey.
K : John ! Si vous trouvez des informations là-bas la taupe sera compromise. Faite le nécessaire pour stopper votre collègue ! Sinon je m'en occuperai moi-même
Jo : Très bien je ferai le nécessaire.

Après cet arrêt au café, John et Kimberley reprennent la route et arrivent deux heures plus tard au centre pénitencier CIA de Monterey. Après vérification à l'entrée ils rencontrent le responsable du centre.

Resp : J'ai bien reçu votre requête en provenance de Langley. J'ai eu le temps de regarder les dossiers électroniques et Katya Derevko a été libérée pour bonne conduite il y a un an.

John et Kimberley échangent un regard de stupéfaction.

K : Comment une tueuse et traitre comme elle a pu être relâchée ?
Resp : A priori l'ordre venait de très haut. En effet la signature électronique appartient à un rang hiérarchique top secret.
Jo : Nous ne risquons pas de trouver de qui il s'agit. J'appelle Dixon pour lui dire que nous sommes dans un cul de sac.
K : Non attends, j'ai une idée. (Au responsable) Serait-il possible de consulter le registre des visites ?
Resp : Oui bien entendu. Mais j'ai déjà vérifié… J'ai remarqué que certaines pages ont été arrachées.
K : Vraiment ? Je veux bien jeter un coup sur la période concernée.
Resp : Tenez voici le registre concerné. Les pages supprimées correspondent à l'année dernière.
K : Effectivement c'est très étrange. Avez-vous fait des recherches d'empreintes sur ce registre ?
Resp : …. Hum, il n'y en avait pas !
K : Serait-il possible d'avoir accès aux caméras de surveillance de la période concernée ?
Resp : Les vidéos numériques sont régulièrement archivées et stockées dans l'entrepôt K-17. Celui-ci est situé à Los Angeles.
Jo : Retour à notre point de départ. Nous reprendrons la route demain matin.
K : Effectivement les informations que nous cherchions n'étaient pas si loin que ça.

Après être sortie du centre, Kimberley informe Dixon :

D : Dixon.
K : C'est Kimberley. Je voulais vous informer qu'après une journée de recherche nous sommes à Monterrey au dernier centre de détention où était incarcérée Katya. Nous reprenons la route vers Los Angeles demain pour nous rendre à l'entrepôt K-17 de vidéos de surveillance.

Un peu plus tard dans la soirée John appelle Katya.

Ka : Oui ?
J : Je n'ai pas pu stopper ma collègue pour l'instant. Nous partons demain pour Los Angeles chercher des vidéos de surveillance de la prison où vous étiez. Je vais être dans l'incapacité d'empêcher ma collègue de s'y rendre, sinon ce serait trop louche. Pouvez-vous intervenir ?
Ka : Je vais voir ce que je peux faire, sinon faites le nécessaire si cela tourne mal.


Chapitre 6 : Le carrousel (1/3).

Dans la cellule de Sloane, le fantôme de Nadia apparait.

N : Bonjour papa. Tu sembles enfin vouloir faire le bien et te racheter envers ton autre fille ?
S : Effectivement Nadia. L'immortalité ne m'a pour l'instant pas apporté ce que je pensais.
N : A vouloir accéder à des choses que l'on ne maitrise pas…
S : J'espère que le APO va accepter mon marché.
N : C'est drôle, j'ai l'impression que tu as un plan derrière la tête.

Le fantôme disparait alors que Sydney entre dans la pièce. Vaughn et Dixon sont toujours derrière la glace et observent la scène.

Syd : La CIA a accepté votre proposition.
S : Je dois voir Peyton avant qu'elle ne parte à la recherche de ma fille.
Syd : Elle passera vous voir dans l'après-midi... si elle accepte cette mission.

Sydney entre dans la cellule de Peyton, alors que celle-ci est attachée sur une chaise.

Syd : Bonjour Peyton,
P : Tiens donc ! Une ancienne connaissance, cela fait plaisir ! Bientôt un an que je suis dans ce trou à rats et que je ne vois personne.
Syd : Il se peut qu'à la fin de notre entretien vous ayez la possibilité d'obtenir une sortie de courtoisie !
P : Tiens donc ? Mon exécution pour les crimes que j'ai commis ?
Syd : Et bien non ! Je vous propose un marché : le APO vous laisse sortir de prison pour une période indéterminée.
P : Comme ça ? Sans rien en échange ?
Syd : … c'est là que cela se complique… Cette sortie concerne une mission pour le APO : Sloane a besoin de retrouver sa fille.
P : Nadia ? N'est-elle pas morte ?
Syd : Nadia est bien morte. C'est de Jacquelyn dont nous parlons.
P : Je ne la connais pas.
Syd : Normal, même Sloane la croyait disparue. Je vous explique : Sloane a fait un marché avec nous. En échange d'informations importantes, il désire utiliser vos compétences pour rechercher sa fille.
P : Et cela va lui servir à quoi ?
Syd : D'avoir quelqu'un pour lui tenir compagnie… pour l'éternité…
P : J'ai du mal à suivre. Pourquoi devrais-je accepter un tel marché ?
Syd : Et bien disons, que cette mission représente une sortie de prison pour vous le temps de retrouver Jacquelyn. D'autre part en cas de succès, nous pourrions alléger votre peine. Dans le cas contraire… nous pourrions faire entrer quelques serpents dans votre cellule.
P : (Terrorisée) Quoi ! Je vais y réfléchir.
Syd : Je vous donne une heure.

Une heure plus tard. Sydney entre à nouveau dans la cellule accompagnée de Vaughn.

P : C'est bon j'accepte.
V : S'il vous plait votre bras droit.

Peyton avance son bras droit vers Vaughn qui lui injecte un produit avec une seringue automatique. Peyton grimace sous la douleur.

Syd : Ceci est un traceur afin que nous puissions vous suivre à distance. Ne cherchez pas à l'enlever ni à vous enfuir, ou nous interviendrons très rapidement et ce sera retour à la case départ. D'ici quelques minutes des agents vous apporterons des habits, des papiers, de l'argent et avant votre départ vous irez voir Sloane. Vous aurez aussi à votre disposition un téléphone portable afin de nous tenir régulièrement au courant de l'avancée de vos investigations.

Peyton acquiesce sans dire un mot. Sydney et Vaughn sortent de la cellule et rejoignent Dixon et Marshall dans un couloir à proximité.

D : Très bien, cela fera un traceur en plus de trois autres qu'elle a avalés sans le savoir lors de ses derniers repas.
M : Deux d'entre eux permettront de suivre ses signes vitaux, l'autre est un transmetteur de position. Celui que l'on vient de placer dans son bras est inactif.
Syd : Plus vite elle rencontrera Sloane, plus vite nous aurons les informations concernant le carrousel.

Plus tard dans la cellule de Sloane : Peyton est amenée par un garde. Elle ne porte plus ses habits de prisonnière mais a toujours des menottes. Derrière une vitre sans teint, l'équipe suit la rencontre avec attention.

S : Bonjour Peyton. Comment allez-vous ?
P : Ravie de pouvoir enfin prendre l'air !
S : Vous avez donc accepté d'effectuer un petit travail pour moi. Bien ! Si la CIA a bien fait son travail vous devez donc savoir que votre mission consiste à ramener ma fille Jacquelyn ici.
P : Oui, on m'a montré une photo d'elle. Le problème est que je ne sais pas par où commencer.
S : Rien de plus facile. Rendez-vous tout d'abord à notre dernier lieu de rencontre. Vous y trouverez une clé USB contenant un fichier électronique nommé JS72 (voir Episode 6x03).
P : JS72 ?
S : Oui " JS " sont les initiales de ma fille et " 72 " son année de naissance. Vous y trouverez toutes les pistes dont vous aurez besoin. Voilà tout est dit, je compte sur vous.

Un garde vient chercher Peyton et l'amène en dehors de la cellule de Sloane. Derrière la vitre Sydney réalise soudain, quelle avait été en possession de ce fichier (Voir Episode 6x03). Sur le coup elle avait été plus attirée par le fichier ID47 sur sa mère et en avait oublié le dossier JS72 qu'elle a échangé contre l'antidote.

V : Qu'y-a-t-il Syd ?
Syd : Rien j'étais dans mes pensées.
D : J'imagine que Sloane refusera de nous dire où se trouve le dossier JS72. (Il s'adresse à l'équipe) Une petite idée ?
M : Peut-être l'endroit où Peyton m'avait torturé avec Sloane ? (Voir Episode 5x16) C'était à Ixtatpa au Mexique !
Syd : Non, je pense qu'ils se sont revus ensuite juste avant qu'elle ne tue les douze. Surement dans les environs de Los Angeles.
D : Bien, voyons voir où se dirige Peyton dans un premier temps et allons voir Sloane pour qu'il nous explique son secret.


Chapitre 7 : Mission Dubaï (2/4).

Le lendemain, après plusieurs heures de vol, Rachel et Will débarquent. A la sortie de l'immense aéroport de Dubaï c'est le choc avec les 48°C qui les attendent à l'extérieur.

R : Eh bien je ne m'attendais pas à un tel écart de température.
W : (met sa casquette et ses lunettes de soleil) Moi non plus.

Ils montent rapidement dans un taxi.

R : Chantier Est de Deira s'il vous plait.

Un peu plus tard, Rachel et Will arrivent sur place. Des milliers d'hommes travaillent sous un soleil de plomb. Des tonnes de sable et de pierres sont déplacées par des engins mécaniques. Une sorte de brouillard de poussière empêche de voir à une distance supérieure à quinze mètres.

D : Bien, tachons de ne pas nous perdre.
W : Oui. Tiens regarde là-bas l'entrepôt où nous attends notre informateur.

Une fois à l'abri de la poussière, Will et Rachel découvrent un endroit un peu plus calme.

R : C'est étrange, il devait nous attendre ici.
W : Regarde là-bas des tâches de sang qui vont vers la porte au fond.

Alors qu'ils ouvrent la porte, arme au poing, ils découvrent le corps sans vie de leur informateur caché derrière des tonneaux.

W : Et merde !
R : Que fait-on ?
W : Tiens il y a un gars là-bas peut-être qu'il a vu quelque chose ?

Will s'approche de l'homme et lui indique qu'il est agent. Il lui montre une photo de Nunez.

W : Bonjour, avez-vous vu cette personne sortir de cet entrepôt ?
Homme : Oui il y a moins de trois minutes.
W : Où est-il parti ?
Homme : Tiens c'est lui là-bas qui se dirige vers un taxi.
W : Merci ! Au fait appelez la police, le corps d'un homme se trouve derrière ces tonneaux.
Homme : Quoi ?!

Rachel et Will se retournent et aperçoivent Nunez qui se dirige vers leur taxi. Ils partent en courant à sa rencontre.

W : Nunez !

Ce dernier se retourne et part en courant en direction du chantier où se trouvent des nouvelles constructions de luxe. Sur une musique de propellerheads " spybreak! ", une course poursuite démarre. Nunez pique un sprint et pénètre dans la première propriété encore en construction qu'il croise. A quelques mètres derrière lui Rachel et Will entrent à leur tour. Des bruits de pas glissant sur la poussière du béton à l'étage supérieur leur indiquent que leur adversaire se dirige vers le haut. Ils montent quatre à quatre les marches pour arriver sur le toit. Ils ont alors à peine le temps de voir Nunez sauter deux mètres plus bas dans ce qui sera le futur jardin de la maison mitoyenne. Will prend son élan et saute à son tour. Rachel moins courageuse, fait demi-tour. Nunez ouvre un sac de ciment et l'envoi voler en direction de Will qui reçoit directement en pleine figure. Nunez se jette sur un ouvrier et lui vole sa clouteuse pneumatique. Alors que Will se nettoie le visage et essaye de retrouver son adversaire, Rachell surgit derrière lui.

R : Attention Will jette toi à terre sur ta gauche !

Will n'attends pas une seconde et roule sur son flan gauche. Plusieurs clous viennent se planter dans la caisse derrière laquelle il venait d'arriver. Grace à cette dernière ruse, Nunez arrive à prendre de l'avance et à sauter dans un taxi. Rachel et Will à bout de souffle, grimpent rapidement dans un autre véhicule. La scène se termine alors que les deux voitures foncent à direction du centre de Dubaï.


Chapitre 8 : Le carrousel (2/3).

Dans le long couloir illuminé de jaune du APO, Sloane observe en compagnie de Dixon, Sydney et Vaughn le départ de Peyton. Celle-ci est cagoulée et escortée jusqu'à la sortie.

Syd : Bien ! Maintenant que nous avons accepté votre marché, c'est à votre tour de nous livrer vos secrets.
S : Doucement Sydney, tu ne crois pas que je vais tout révéler. Néanmoins, voici une première information concernant le Carrousel : c'est un artefact de Rambaldi très puissant. En effet il est capable de régénérer un seul objet de son créateur. Il est dit qu'il ne fonctionnera qu'une seule fois.
D : Très bien, (A un garde) veuillez transférer M. Sloane à l'unité B.

A l'écart de Sloane :

Syd : Storm cherche donc à récupérer le Carrousel pour restaurer un ancien artefact de Rambaldi.
V : Oui, mais lequel ?

Quelque part dans Los Angeles. Une voiture s'arrête et un homme fait descendre Peyton. Il lui enlève un bandeau qui cachait sa vue. Peyton récupère un sac et appelle taxi. Après une heure de route elle arrive devant l'entrepôt à missile où elle avait rapporté la sphère à Sloane (Voir Episode 5x17). Après avoir fait sauté le cadenas de la porte, elle se dirige à l'intérieur. L'endroit est désert et après plusieurs minutes de recherche, Peyton trouve la clé USB qui était cachée derrière un tuyau de gaz. Elle se dirige ensuite dans le taxi et se rend en ville dans un cyber-café. Après avoir inséré la clé, une fenêtre apparait à l'écran demandant un mot de passe. Peyton reste perplexe, puis tape " JS72 " et valide. Le dossier JS72 apparait à l'écran. Elle parcoure rapidement les différents dossiers et écarquille parfois les yeux de stupéfaction. L'intégralité du répertoire est en langue russe et Katya Derevko en est l'auteur. Les répertoires contiennent en grande partie des dossiers et suivis médicaux de Jacquelyn. Peyton est absorbée par sa lecture. Des mots se reflètent dans ses yeux :…. Enceinte… Nouveau prophète… Russie… Ordre magnifique…

Serveur : Mademoiselle ?
P : (perdue dans sa lecture) hein ? Quoi ? Que me voulez-vous ?
Serveur : Hé doucement, je venais juste savoir si vous désiriez quelque chose à boire ?
P : Oh oui… excusez moi. Un café s'il vous plait !
Serveur : Très bien, je l'apporte de suite.

Elle se replonge aussitôt dans le répertoire pour y découvrir un journal de bord tenu par Sloane. Elle y découvre que depuis quelques mois Sloane est à la recherche de sa fille. Il a retranscrit tous les faits et gestes de sa fille. Parmi les dernières notes, elle tombe sur ces mots :

" Possible mission de Storm au moyen orient… terroriste… pourquoi veulent-ils cet homme ? Hôtel Claridge à Dubaï "

Au APO, l'équipe suit le parcours de Peyton sur un écran.

D : Un cyber-café. Elle a dû trouver la clé USB.
V : Je me demande ce que contient ce dossier JS72.
Syd : Oui moi aussi… A priori des informations sur Jacquelyn. Peut-être des notes de Sloane. Elle nous a révélé que c'est ton père Bill qui l'a élevé lors de notre mission dans les rocheuses (Voir Episode 6x04).
D : Bonnes questions que l'on pourra lui poser si Peyton arrive à la ramener ici.

Au Cyber-café, Peyton en a terminé avec la clé USB. Elle se dirige à l'extérieur pour prendre un taxi.

P : (au chauffeur) L'aéroport s'il vous plait.

Lors du trajet elle appelle le APO pour leur signaler sa piste. Une fois à l'aéroport, elle réserve le même vol que Rachel et Will ont pris quelques heures avant.

Au APO, Sloane fait appeler Sydney. Cette dernière le rejoint à sa nouvelle cellule.

Syd : Oui ?
S : Cette cellule est effectivement plus spacieuse et j'ai enfin une vue sur l'extérieur ! au fait, comment se débrouille Peyton ?
Syd : Plutôt bien, elle a retrouvé votre clé USB et elle est en ce moment en partance pour Dubaï.
S : (il réfléchit) Elle a effectivement retrouvé la clé si elle part là-bas. Bien…. En échange de ces informations, je vais te révéler la seconde partie du secret du carrousel.
Syd : Je vous écoute !
S : Cet artefact aurait été généreusement offert par Rambaldi à un ami. Maintenant tenez moi au courant dès que Peyton aura avancé dans sa recherche, j'ai encore des secrets à vous transmettre.
Syd : Très bien.

A l'écart, Sydney rejoint Dixon, Vaughn et Marshall, puis leur explique la dernière révélation de Sloane.

M : Serait-il possible que cet ami soit Alexandre6 (Voir Episode 6x06)
Syd : Rambaldi lui aurait selon toi offert le carrousel ?
M : Simple hypothèse ! Et l'artefact aurait été transmis de génération en génération jusqu'à tomber dans les mains du Cardinal.
V : Pourtant sur nos enregistrements audio du casino de Nassau, le Cardinal prétendait ne pas posséder cette pièce.
Syd : Peut-être a-t-il menti à Katya en attendant d'avoir terminé leur accord ?
D : Peut-être possède-t-il l'artefact sans le savoir ?
V : En tout cas, Katya a posé la question au Cardinal, c'est donc qu'il y a anguille sous roche !
Syd : Je pense qu'il faut retrouver cette pièce et la détruire. Si STORM est à sa recherche c'est obligatoirement pour l'utiliser à mauvais escient.

Soudain le téléphone portable de Sydney sonne.

Ma : Bonjour, Sydney.
Syd : Bonjour, avez-vous de bonnes nouvelles ?
Ma : Oui je vous ai fabriqué une fausse accréditation pour le centre du Nevada. Votre Alias sera Jennyfer Loland. Je vous fais parvenir sa photo et son ADN. A vous de faire le nécessaire pour lui ressembler.
Syd : Merci pour tout Margaret.


Chapitre 9 : Mission Dubaï (3/4).

Sur une musique de Lenny Kravitz " Mr Cab Driver ", la course entre les deux taxis se poursuit. Après une heure de coude à coude, le quartier des affaires pointe son nez. Le reflet des premiers gratte-ciel se propage sur les voitures. Soudain c'est l'arrêt complet ! Les deux taxis se retrouvent bloqués dans un bouchon. Rachel jette un billet de 50$ au chauffeur et saute du taxi avec Will. De son côté Nunez fait de même et pique un sprint en direction d'un motard. Il le bouscule et récupère violemment le véhicule et prend la fuite. Will et Rachel arrivent trop tard sur les lieux et observent impuissants la fuite de Nunez.

R : Merde ! Maintenant on fait quoi ? Cette ville est immense !
W : Je vais appeler le APO pour leur expliquer notre situation.
R : Ca va chauffer pour nous.

Alors que Will s'apprêtait à appeler le APO, son portable sonne.

D : Allo Will ?
W : Dixon ?
D : Tout va bien?
W : Tout va mal oui! Nunez vient d'échapper à notre filature. Nous ne savons pas comment retrouver le lieu de rendez-vous.
D : J'ai peut-être une bonne nouvelle. Nous avons passé un accord avec Sloane. Je vous passe les détails mais Peyton a été libérée pour retrouver Jacquelyn. Elle vient de nous appeler pour nous dire qu'elle avait une piste à Dubaï à l'hôtel Claridge. Il y a donc de fortes chances que Nunez se dirige là-bas. Nous vous envoyons du renfort. D'autre part nous avons découvert que le frère de Nunez est actuellement emprisonné en Colombie. Nous sommes en contact avec les autorités sur place au cas où.
W : Très bonnes nouvelles ! Je vous tiens au courant de la suite des évènements (il raccroche). (A Rachel) Dixon vient de me donner une piste, direction l'hôtel Claridge où nous risquons de tomber sur STORM.

Will et Rachel retournent dans leur taxi et après une heure de bouchon, ils arrivent à l'hôtel. Ils se rendent discrètement dans le hall et scrutent toutes les personnes présentes. Ne trouvant pas Nunez ils décident de prendre les ascenseurs et de se diriger sur le toit. Après avoir atteint le quatre-vingt-dixième étage, ils sortent leur arme alors qu'ils aperçoivent une trappe ouverte menant sur le toit. Will grimpe et discrètement jette un regard à l'extérieur. Nunez est au téléphone et lui tourne le dos. Il en profite pour monter sur le toit et à pointer son arme. Rachel est juste derrière lui.

W : Nunez, nous sommes de la CIA, ne bougez plus.
N : (surpris) N'approchez pas où j'enclenche la bombe !
W : Quoi ?
N : le paquet que je tiens à la main, contient un gaz hautement toxique. Un pas de plus et j'enclenche le système d'explosion.
R : Ne faites pas cela, nous avons la possibilité de vous aider.
N : Etes-vous capable de m'acheter cette bombe à plus de 2 millions de dollars ?
W : Nous n'avons pas cette somme sur nous, mais nous pouvons peut-être libérer votre frère.
N : Mon frère ?
W : Nous savons qu'il est actuellement prisonnier en Colombie. Je vous propose un échange : vous nous donnez le gaz et nous nous occupons de le libérer. Nos services sont en train de trouver un accord avec les autorités colombiennes. Vous êtes donc la clé de sa libération.
N : (surpris) Euh… Intéressant…

Malheureusement, il n'a pas le temps de réfléchir puisque Jacquelyn et Sark arrivent arme à la main sur le toit de l'immeuble. Will et Rachel se retournent et pointent leurs armes sur leurs assaillants. La situation s'envenime.

S : Nunez, nous avons l'argent (il montre une mallette).
R : Ne t'approche pas !
W : Nunez repensez à notre offre.
J : Quelle offre ?
W : Nunez rejoignez-nous immédiatement. Pas de gestes inopportuns !

Soudain, un hélicoptère de la CIA surgit. Désespéré Nunez active la bombe et la fait rouler sur le bord du toit.

W : Noonnnn !!!!


Chapitre 10 : Le carrousel (3/3).

Los Angeles, de nuit à proximité de la maison de Sydney et Vaughn.

Alors que le couple est de retour du travail et passe une soirée tranquille avec leurs enfants, une voiture s'approche et éteint ses phares. La taupe (dont le visage est caché) sort un système électronique et un ordinateur portable. Après avoir activé les différents éléments, il télécharge des données. Sur l'écran apparait des informations telles que des images, des codes et des enregistrements audio appartenant au APO. A la fin du téléchargement, la personne passe en revue les données qu'elle a obtenues. En pianotant sur le clavier, nous pouvons noter que cette personne a une phalange en moins au petit doigt de la main gauche. Après plusieurs minutes, elle passe un appel téléphonique à Katya Derevko.

Ka : Oui ?
La taupe : (voix masculine) J'ai récupéré les dernières informations.
Ka : Je vous écoute.
La taupe : Le APO est au courant qu'il y a une taupe, mais pour l'instant ils n'ont pas trouvé mon identité. Sloane leur a révélé le principe du carrousel, mais ils ne savent pas à quoi cela va nous servir.
Ka : Sloane ? Etrange qu'il ait donné une information de la sorte !
La Taupe : (malgré les informations qu'il possède sur Peyton, il décide de ne pas lui en parler) On lui a promit un peu plus de liberté.
Ka : Cela m'étonne !
La taupe : Dixon a divisé son équipe afin de brouiller les pistes. Je n'ai donc accès qu'à une partie des informations. Je vous tiens au courant pour la suite.


Chapitre 12 : L'enquête sur Katya (2/2).

Los Angeles, Entrepôt K-17. John arrête la voiture dans un endroit discret.

K : Pourquoi vous vous garez si loin de l'entrepôt ?
Jo : Je suis désolé !
K : De quoi ?

John sort son arme et la pointe sur Kimberly.

Jo : Veuillez descendre du véhicule.

Kimberly ouvre sa porte et à peine sortie de la voiture, Katya surgit et lui assène un coup sur la tête. Son corps tombe inconscient au sol.

Ka : Aidez-moi à la placer dans ma voiture.

Une fois le corps de Kimberly placé dans le coffre, une discussion houleuse s'installe entre Katya et John.

Jo: Qu'allez vous faire de Kimberly ?
Ka : Elle nous servira de monnaie d'échange en temps voulu.
Jo : Ne lui faite pas de mal !
Ka : On verra. Pourquoi ne pas m'avoir averti que ma rencontre entre moi et le cardinal allait être interrompu ? Pourquoi ne pas m'avoir dit que la maison du cardinal avait été attaqué par le APO ?
Jo : Je voudrais être au courant de tout, notamment de l'identité de la taupe. Je donne assez de ma personne pour pouvoir être au courant du minimum. Pour l'instant je n'ai en plus pas grand-chose en retour de l'aide que je vous fourni.
Ka : Chaque chose en son temps. Soyez patient ! A Bientôt.

Katya retourne à sa voiture et laisse John pensif au bord de la route. John attrape un couteau et s'entaille la main, puis se tape la tête contre sa voiture. Quelques minutes plus tard il appelle le APO.

Jo : Dixon, nous avons été attaqués par Katya ! Kimberly a disparu, elle a surement été enlevée. De mon côté j'ai des blessures.
D : Quoi ! Comment a-t-elle été au courant de votre enquête !
Jo : Surement la taupe.
D : Revenez ici vous faire soigner, nous allons faire le point.


Chapitre 13 : Mission Dubaï (4/4).

Sans réfléchir trop longtemps, Will pique un sprint et se jette en avant pour récupérer la bombe. Cette dernière était en train de basculer dans le vide. Will l'attrape mais bascule aussi dans le vide. Rachel se jette à son tour et arrive à attraper de justesse le pied de Will. Malgré toute sa force, elle est tout doucement emportée vers le vide. De son côté Nunez court en direction de la trappe.

R : Nunez venez m'aider !

L'hélicoptère se pose difficilement sur le toit barrant ainsi la route à Sark et Jacquelyn. Ces derniers après avoir vidé leurs chargeurs décident de sauter dans le vide. Très rapidement ils ouvrent leur parachute et volent en direction d'un bâtiment voisin.

L'un des agents de la CIA apporte son aide à Rachel, l'autre part à la poursuite de Nunez. Will est ramené doucement sur le toit avec la bombe. Le compte-à-rebours est à 3 minutes.

W : Merci ! Maintenant il faut désamorcer cette bombe ou nous y passons tous !
R : Est-ce que nous avons le temps d'aller en hélicoptère au-dessus de la mer ?
Agent : Non c'est trop tard.
W : Où est Nunez ? C'est le seul qui peut stopper cette bombe.

L'autre agent revient avec Nunez à qui il a passé les menottes.

W : Vous devez nous aider !
N : Cela m'est égal je viens de perdre une grosse somme d'argent, je n'ai plus rien à perdre !
R : Et votre frère ? Y avez-vous pensé ?
N : Il est condamné !

Will appelle en urgence le APO.

D : (tel) Dixon.
W : (tel) La situation est urgente ici, la bombe contenant le gaz toxique a été enclenchée ! Nunez ne veut pas obtempérer.
D : (tel) Nous avons réussi à joindre la prison colombienne et j'ai le frère de Nunez au téléphone. Il est au courant pour l'échange avec le gaz. Je te le transfère.
W : (tel) J'espère que cela va marcher sinon nous sommes tous morts. (à Nunez) Votre frère veut vous parler.
N : (Etonné) Quoi ? Edourado ? (Il prend le téléphone)
E : Allo, Nunez ?
N : (Tristement) Edourado ? C'est toi ? Cela fait tellement longtemps je te croyais mort ! Edouardo… je suis désolé mais je vais bientôt mourir.
E : Nunez ne fait pas l'imbécile, si tu obéis à la CIA je vais enfin être libéré et nous pourrons enfin nous retrouver !
N : Quoi ?
W : Vous avez bien entendu votre frère va être libéré et nous vous laisserons en liberté à condition que vous arrêtiez cette bombe et que nous l'a récupérions. Dépêchez-vous dans une minute il sera trop tard.

Nunez hésite, puis entre le code pour stopper la bombe in-extremis. L'un des agents de l'hélicoptère récupère la bombe et la place en lieu sûr. L'autre agent place Nunez dans l'appareil où il continue la discussion avec son frère. Will et Rachel soulagés et à la fois exténués par cette folle journée, s'assoient par terre. Ils se regardent puis se tombent tendrement dans les bras l'un de l'autre.

W : Merci Rachel, sans toi j'étais mort.
R : Après m'avoir sauvé des mains du cardinal, c'est maintenant moi qui te sauve !
W : Encore merci.

De leur côté, Sark et Jacquelyn atterrissent sur un toit voisin. Soudain une porte s'ouvre… C'est Peyton.

P : Venez vite par ici !
S : (Avec étonnement à la vue de son ancienne alliée) Peyton ? Vient Jacquelyn on peut lui faire confiance.

Tous les trois prennent la fuite.


Chapitre 14 : Etrange découverte.

Los Angeles, chez Vaughn et Sydney.

V : Allez Isabelle au lit !
I : Allez papa laisse moi regarder encore la télé !
V : Non chérie, il faut dormir.

Soudain il ressent une douleur dans son index droit.

V : Aie !! Qu'est-ce que…
I : Ca va papa ?
V : Bizarre cette sensation à mon index, j'irai montrer ça au médecin demain.

Le lendemain au service médical du APO. Après avoir passé une radio, le médecin découvre un petit élément métallique. Après avoir réalisé une incision, il récupère l'élément. Marshall se charge de l'étudier. Tard dans la journée l'équipe se retrouve pour faire le point. Tout le monde remarque que John est blessé et que Kimberly est absente.

D : J'aimerai faire le point avec vous des dernières missions. La première concernait Rachel et Will qui devaient empêcher une transaction avec STORM. La mission était compliquée mais finalement c'est une réussite, bravo ! Nous avons grâce à vous récupéré un gaz très dangereux.

Rachel et Will échangent un sourire amical.

D : La deuxième mission concernait l'enquête sur Katya. John et Kimberly étaient sur le point de trouver l'information, mais Katya les a attaqué et a capturé Kimberly !
Syd : Non !! John tu vas bien ?
Jo : Quelques égratignures.
D : Nous allons tout mettre en œuvre pour la sauver. En attendant il reste à fouiller rapidement l'entrepôt K-17.
Syd : Comment vous a-t-elle retrouvé ?
Jo : Probablement la taupe.
D : Ce qui nous amène à un autre sujet. Marshall ?
M : Vaughn s'est plaint d'une douleur à l'index. Après examen nous avons retrouvé un élément métallique sous la peau. C'est un nano-système très ingénieux. Il a la capacité d'enregistrer et de stocker temporairement des éléments informatiques, des sons… qui se trouvent dans un rayon d'environ trois mètres.
D : Donc ce nano-système a enregistré depuis un certains temps tout ce qui était à proximité de Michael.
M : Oui !
Syd : J'imagine que la taupe se sert de ce dispositif pour récupérer les informations stockées dessus . Mais comment ?
M : Je n'ai pas encore découvert cela!
V : Je suis donc la taupe malgré moi !
M : Euh… oui, on peut voir ça comme ça !
V : Je ne vois pas comment je me retrouve avec une nouvelle puce dans le corps. La dernière fois j'en ai découvert une dans ma poitrine qui s'adaptait avec celle de Renée Rienne ! Qui a pu me placer cet émetteur ?
Syd : Peut-être ton père lorsqu'il nous avait kidnappé ?
V : Oui, tu as peut-être raison.

Dixon reprend la parole, suite aux questions venant de toute part.

D : Bien ! Marshall tu continueras à étudier ce système. Pour terminer, la dernière mission concernait le Carrousel. Nous avons décidé d'accepter un marché avec Sloane qui nous a permis d'obtenir certaines informations. Le carrousel est un artefact de Rambaldi capable de régénérer un seul objet de son créateur. A priori il serait en possession du Cardinal. En échange de ses informations, nous avons du libérer Peyton qui est chargée de ramener Jacquelyn au APO. Notre objectif est donc de retrouver le Carrousel avant Katya.

Tout le monde est très attentif et parfois sous le choc des révélations.

D : Il se fait tard et je vous propose de se revoir après-demain pour reprendre ces investigations.

A l'écart :
D : Sydney bonne chance demain pour ta visite au projet trou noir.
Syd : Merci, il ne devrait pas y avoir de problème.


Chapitre 15 : La taupe.

Le lendemain, sur une musique de Audioslave " Out of Exile .

Dans une pièce, Sydney plaque un masque sur son visage. Elle place ensuite une perruque blonde aux cheveux courts. La transformation en Jennyfer Loland est maintenant terminée. Plan de Sydney qui roule vers le Névada et arrive au projet trou noir. L'entrée n'est qu'une formalité, tant son maquillage est parfait. Le faux sang dissimulé sous ses doigts permet de passer les dernières barrières. Après plusieurs couloirs, elle pénètre dans la fameuse salle des objets de Rambaldi. Lentement elle s'approche de la vitrine où se trouvent les trois morceaux de sphère. Elle repense à son cauchemar. Dans une autre pièce, Jeffrey Blank (Voir Episode 6x04) l'observe sur une caméra vidéo. La caméra glisse sur sa main gauche révélant un petit doigt dont la dernière phalange est manquante. Il fait tourner sa montre, sous laquelle se cache le signe de l'ordre de Rambaldi. Il effectue un scan biométrique de Sydney sans qu'elle s'en aperçoive, puis attrape son téléphone portable.

La musique s'arrête.

Ka : Oui ?
B : Sydney est en train d'observer les trois morceaux de la sphère. Nous devons passer à la vitesse supérieure et retrouver le carrousel afin de reformer la sphère de Rambaldi.

A suivre...